To be or not to be Rock’n roll ?

AVANT LA SÉANCE

Entre l’affiche devant laquelle je passais tous les jours, le petit jeu auquel se sont livrés Guillaume Canet et Marion Cotillard sur Instagram et les sujets à la télévision, je ne suis pas passer à côté de la promo de Rock’n roll ! Avant la séance, je m’attendais donc à une bonne comédie, avec un Guillaume Canet et une Marion Cotillard plus en formes que jamais.

LA BANDE ANNONCE

VERDICT ?

Je n’ai pas été déçue ! Dans Rock’n roll, il y a de nombreux clins d’oeil aux carrières respectives de Guillaume Canet et Marion Cotillard. Les passages sur le cinéma, les histoires de producteur, m’ont rappelée Dix pour cent, une série diffusée sur France 2, pour laquelle j’avais bien accroché (D’ailleurs la saison devrait bien arriver sur nos petits écrans !). Comme dans le film, on comprenait bien que plus un acteur/une actrice prend de l’âge, plus il lui est difficile de décrocher certains rôles, face à une nouvelle génération qui s’impose (quel univers impitoyable !)(coucou Pierre Niney !).

Mais Rock’n roll, ce n’est pas qu’un film sur la vie de Guillaume Canet et Marion Cotillard. Ce n’est pas non plus qu’un film pour les quadras en pleine crise de la quarantaine. Rock’n roll, je l’ai vu comme une réflexion sur le temps qui passe. Quelque soit son âge, il nous est tous déjà arrivé de douter sur nos choix, de se demander si on avait pris ou prenait la bonne direction, et pourquoi avoir mis certains rêves de côté ? Guillaume Canet, qui joue donc Guillaume Canet, est dans cette phase « grosse remise en question », à la suite d’une conversation avec une journaliste et une jeune actrice. « Lui ?! Pas rock ?! » Le temps qui passe suscite aussi l’appréhension de voir son corps changer. (Attention spoiler dans la phrase suivante) Certains se réfugient alors dans le sport, les régimes alimentaires ou la chirurgie esthétique. Parfois à outrance. L’image que les autres ont de nous peut tourner à l’obssession. C’est un fait, quand on voit la place qu’occupe les réseaux sociaux dans notre quotidien…

Bref, j’ai aimé Rock’n Roll, un film dans l’ère du temps, où règne l’auto-dérision ! L’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?